Consommer les produits alimentaires locaux : pourquoi et comment ?

Au Congo, plus de 70% des produits que nous consommons au quotidien sont importés. Il nous arrive souvent de consommer des plats entiers où tout est importé à 100%, à l’exception de l’eau de cuisson. tenez, un exemple de plat cuisiné chez nous régulièrement: le poulet à la sauce tomate. Dans un tel plat, nous importons le poulet congelé, l’huile végétale, en fait l’huile de palme raffinée, le sel, l’oignon, l’ail, le bouillon d’épices que nous appelons KUB, la tomate concentrée, la tomate pelée… même la marmite dans laquelle nous préparons le plat est importée, enfin les assièttes dans lesquelles nous allons consommer le plat aussi sont importés ! Cette réalité lamentable est malheureusement notre quotidien.

Quels sont les conséquences de nos choix ?

A chaque fois que nous achetons un produit importé au détriment d’un produit local, nous choisissons de faire travailler les producteurs des autres pays qui sont à l’origine de ces produits. Et nous laissons nos producteurs sans ressources. Mais, dans ce système de choses , malheureusement, ce sont les intermédiaires du commerce international que nous enrichissons le plus : les transporteurs maritimes, les multi-nationales, les sociétés d’import-export, les entreprises de négoces, les douaniers etc… au final, les producteurs d’ici ou d’ailleurs sont les véritables perdants. Consciemment ou pas, nous faisons ainsi, du tort à nos mamans, nos papas, nos amis, nos frères et nos soeurs qui produisent et qui ont tant de mal à vivre du fruit de leur travail. De facto, nous faisons également du tort à l’économie de notre pays.

Devons nous cesser toute importation ?

Assurément non, l’importation est utile. L’importation est une solution qui est viable pour une nation chaque fois qu’elle ne peut pas satisfaire ses besoins par ses propres moyens. Elle devient un problème lorsqu’elle empêche injustement le développement de l’économie locale. Ce qui est, aujourd’hui, le cas dans notre pays le Congo. Certaines importations nous font du tort.

Nous importons tout, absolument tout. Tenez, sur le marché congolais nous trouvons par exemple, les fruits tropicaux importés, les oranges, les mandarines, les pommes, les carottes importés, les légumes importés en conserve, le maïs, les champignons, les épices séchés etc… alors que ces produits peuvent être trouvés localement à des prix favorables, et ces cultures peuvent être développées avantageusement pour notre population.

Ce sont ces importations massives et anarchiques de certains produits basiques qui doivent absolument être combattues et remplacées par les produits locaux

Comment résoudre le problème ?

Dans les pays développés, en France, aux Etats Unis, au Japon … les populations privilégient la consommation des produits locaux et les autorités locales encouragent de diverses manières la production locale au détriment des importations. 83% des français préfèrent les produits locaux. 91% d’entre eux privilègie ceux ci, à chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Cet état d’esprit manque chez les congolais.

Pour résoudre le problème, la société civile congolaise doit prendre en main cette problématique et organiser les campagnes de sensibilisation à ce sujet. Aucun producteur ne pourra isolément faire face à un problème de cet ampleur. L’implication des autorités locales congolaises est absolument indispensable. Les organisations paysannes, les associations de producteurs et les organisations de producteurs, ainsi que les entreprises locales doivent tous contribuer pour faire changer les mentalités.

L’Association Made In Congo, à travers sa plateforme éponyme, oeuvre pour la promotion des produits locaux. Elle offre aux producteurs un espace dédié et mutualisé dans lequel ils peuvent publier et promouvoir leurs produits sur Internet. Elle se veut être une organisation fédératrice des organisations de producteurs et des consommateurs, pour générer les synergies de développement necessaires au progrès du pays.

Quelles sont les avantages de la consommation des produits locaux

La consommation des produits locaux regorgent de nombreux avantages au niveau personnel, au niveau social et pour le développement global de notre pays le Congo. En effet, les produits locaux sont souvent de meilleure qualité gustative et sanitaire que les produits importés, vues les conditions de conservation et de transport relatives aux longues distances que les produits importés doivent parcourir.

La production et la commercialisation des produits locaux est une source d’emploi direct et de richesses partagées pour les populations.

C’est enfin un facteur de développement économique indéniable qui doit être au coeur des stratégies de développement menées par le Gouvernement, les ONG de développement et la société civile congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Products

Title

Subtitle

Name

Tristique corrupti sunt mi diamlorem duis repellat urna quos. Tempore nullam beatae natus quaerat dapibus ipsum voluptatem morbi voluptates feugiat, laoreet, eleifend, nulla id? Eget fermentum!

0 WooCommerce Floating Cart

No products in the cart.

X